top of page

Comme une plume 毛

Bonjour à tous et à toutes,

j’espère que vous vous portez bien en cette période d’équinoxe !


Vous le savez certainement déjà : le mouvement dans les vaisseaux attribué traditionnellement à l’Automne, à la lumière venant de l’Ouest, ou encore aux Poumons est décrit comme « flottant » ( 浮) ou comme « une plume » ou « un poil » (Mào 毛).

Mais dans le Huang Di Nei Jing (Classique de l’Empereur Jaune), il est indiqué qu’un mouvement d’automne est non seulement flottant, mais aussi « léger, vide, arrivant pressé, repartant dispersé » (Su Wen 19).

Savez-vous reconnaître toutes ces qualités ?

De plus dans le Su Wen 18, on peut lire :


"L'arrivée d'un [mouvement] du poumon normal [dans les] vaisseaux se fait [comme suit] : estompé, comme un murmure, ressemblant à la chute des graines d'orme. C'est ce qu'on appelle : "le poumon est normal".

L'arrivée d'un [mouvement] du poumon malade [dans les] vaisseaux est [comme suit] : ni ascendant, ni descendant ;

comme si [les doigts] passaient sur des plumes de poulet. C'est ce qu'on appelle "le poumon est malade".

L'arrivée d'un [mouvement] du poumon mourrant [dans les] vaisseaux est [comme suit] : il ressemble à un objet flottant (FU) ; c'est comme une plume (MAO) emportée par le vent . C'est ce qu'on appelle "le poumon meurt".


Savez-vous reconnaître un pouls « normal » d’un pouls « malade »?


Il semble évident que ces descriptions venues d’un autre temps sont non seulement capitales dans nos évaluations mais aussi très subtiles, ce qui pourraient repousser plus d’une personne.


Et pourtant, il existe des moyens simples (certes, peut-être détournés !) pour analyser clairement une pulsation et ne pas passer à côté d’informations importantes. En décortiquant tous les aspects d’une pulsation, en y attribuant un vocabulaire simple et clair, on peut, au final connaître ce qu’il se passe à l’intérieur, en termes de mouvements, de climats, de Yin et de Yang. La pulsation de l’artère radiale (ainsi que des autres artères accessibles du corps) devient alors une fenêtre incroyable sur les cours d’eau du corps humain.


Bon Qi !

67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page