top of page

La prise du pouls radial aux 3 loges Cun Guan Chi : un des plus anciens microsystèmes de la MTC

Dernière mise à jour : 5 juin 2023



Le saviez-vous ?


La prise du pouls au niveau de l’artère radiale telle que nous la pratiquons aujourd’hui n’est pas issue des grands classiques comme le Huang Di Nei Jing (Classique interne de l'Empereur Jaune). Au contraire, dans cet ouvrage canonique, les termes Cun 寸 ("pouce") et Chi 尺("pied") représentent des zones spécifiques sur tout l’avant-bras. C’est dans le Nan Jing (Classique des difficultés) quelques siècles plus tard que seront associés les concepts de Cun et Chi à cette toute petite zone qu’est la gouttière radiale. La notion de Guan 關 ("barrière") séparant le Cun et le Chi y sera introduite, devenant plus tard une loge à part entière dans d’autres ouvrages. Ainsi, alors que le praticien était censé examiner tout l’avant-bras (la peau et les vaisseaux) pour établir son diagnostic, la lecture du pouls radial à elle seule devint avec le temps un microsystème représentant l’équilibre ou le déséquilibre du corps en entier, en termes de Yin-Yang, des 3 foyers, des ZangFu ou encore des 12 vaisseaux-méridiens (selon la façon de "lire" cette pulsation). Les auteurs qui succéderont à ceux du Nan Jing continueront à utiliser et nourrir de leur expérience clinique le système des 3 loges du pouls radial, comme l’illustre très bien le BinHu MaiXue (traité sur les pouls) de Li Shi Zen où nous pouvons trouver des descriptions telles que : "un pouls profond au pouce dénote la présence de glaires, une stagnation d’eau dans la poitrine " ou encore : "un pouls vide à la barrière dénote des ballonnements et une digestion difficile".


Et aujourd’hui ?


Aujourd’hui certains praticiens comme les Docteurs Shen et Hammer ont poussé le système Cun Guan Chi jusqu’à y trouver 9 niveaux, ainsi que des zones très spécifiques comme la position du "péricarde", la position "neuropsychologique", ou encore la position "extension de l’estomac pylorique".


Pourquoi cet engouement pour la prise du pouls radial ?


L’intérêt de ce microsystème réside non seulement dans le fait que nous pouvons y retrouver une cartographie simple du corps humain, mais en plus, ce système est vivant, c’est-à-dire que nous pouvons aussi ressentir un mouvement qui, à l’aide de termes descriptifs simples, permet de connaître immédiatement la condition interne de la personne.


Ma formation sur le pouls radial :

Dans la formation que je vous présente ici, nous redéfinirons ce microsystème en conservant le plus possible les enseignements des textes canoniques et en utilisant des termes simples et clairs pour obtenir une image du pouls radial efficace et pertinente en cabinet.


Et vous ? Qu’avez-vous besoin dans votre pratique clinique ? Êtes-vous confiant dans votre prise de pouls ?


Prochaines dates :


Fondations en ligne : le 10 Juin ou le 02 Septembre 2023

Stage Pratique : le 7-8 Octobre 2023 en Ardèche


Contactez-moi pour vous inscrire ou poser vos questions !


A très bientôt.


Julie

167 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page