top of page

La lumière d'été dans les vaisseaux, un concept pas si simple


Depuis la nuit des temps, les hommes et les femmes de ce monde ont organisé leur vie en fonction des grands cycles célestes tels que les équinoxes ou les solstices. Nombreuses sont les structures archéologiques remarquables qui témoignent de l’importance de la lumière du soleil, et de cette danse que mène la Terre autour de son astre préféré, basculant vers de nouveaux retours et de nouveaux départs, dans un nouvel endroit de notre univers. Notre corps, lui aussi, s’organise autour de ces variations de lumière, et doit sans cesse s’adapter à ces changements journaliers, saisonniers ou annuels. En été, nous sommes exposés à une intensité lumineuse maximale, pendant de longues heures, et la nature est à son comble, resplendissante de couleurs, d’odeurs, de chants d’oiseaux, et de chaleur.

La position de la Terre autour du soleil a-t-elle un impact sur la circulation de notre Sang ? Les saisons sont-elles perceptibles dans la pulsation de nos artères ? Selon les classiques tels que le Huang Di Nei Jing, la réponse pourrait sembler simple.

En effet il est dit au chapitre 19 du Su Wen :

"L’été dans les rivières (ressemble à) un crochet (GOU) pourquoi ? Qi Bo répond : l’été dans les rivières (provient du) Cœur Il est le Sud, le Feu, Ici les dix mille êtres sont mûrs et grandissent Par conséquent, son Qi arrive pleinement et repart faiblement Cela s’appelle "crochet" (GOU) Le contraire signifie la maladie"1.

Pourtant au chapitre précédent (SW18), on peut lire :

"L’arrivée d’un pouls du Cœur en santé est semblable à un collier de perle, comme s’il on passait (les doigts) sur du jade.

Cela s’appelle : le Cœur est normal. [...] L’arrivée d’un pouls du Cœur mourant est courbé en avant et droit derrière, comme s’il on tenait le crochet (GOU) d’une ceinture. Cela s’appelle : le Cœur meurt."2

Comment comprendre ces passages ? Le pouls GOU en crochet est-il un pouls normal ou un pouls pathologique ? Ou simplement le mouvement correspondant au Cœur/à l’été, que ce mouvement soit pathologique ou non ? De nombreux commentateurs ont voulu éclairer ce problème, et il n’y a toujours pas de consensus…

Et vous ? Savez-vous reconnaître une pulsation correspondant au mouvement de l’été ? Savez-vous quels critères peuvent être utilisés pour définir un pouls normal dans le cadre de la lecture du pouls radial au Cun, Guan et Chi ?

1. traduction Ed Neal 2. traduction Paul Unschuld

50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page